Présentation

Le Centre d’Analyse et de Prospective (CAP) de l’ISSEP est un laboratoire d’idée dont la mission est d’enrichir le débat public et d’apporter des analyses et solutions concrètes aux décideurs publics et privés. Il traite à la fois de géopolitique, d’économie, de droit, d’éducation, de sociologie. 

Le CAP a vocation à apporter l’éclairage de spécialistes reconnus issus de la société civile, de l’armée, de la haute fonction publique, de l’enseignement et de la recherche qui sont chargés pour chaque sujet de dresser un constat,  d’établir un diagnostic, de définir les enjeux, d’anticiper des scénarios, d’émettre des recommandations et proposer des solutions.

Attaché à la liberté de pensée, au pluralisme et à l’innovation intellectuelle, il s’adresse en particulier aux cadres et élus des formations politiques, aux acteurs des politiques publiques, aux responsables associatifs et syndicaux, aux journalistes, aux chefs d’entreprises et réseaux économiques.

L'éditorial de Marion Maréchal

Un CAP pour la France de 2030 !

Entre la volonté et la décision, il y a parfois un manque de compréhension, d’informations, ou les interdits du politiquement correct, qui empêchent la mise en place de politiques publiques justes et efficaces. La France a besoin de pragmatisme mais aussi de vision pour préparer dès aujourd’hui les grandes orientations et investissements de demain. Une approche sur le temps long, au-dessus des logiques électorales, est indispensable à la bonne pensée politique et à son action.

Entre la volonté et la décision, il y a parfois un manque de compréhension, d’informations, ou les interdits du politiquement correct, qui empêchent la mise en place de politiques publiques justes et efficaces. La France a besoin de pragmatisme mais aussi de vision pour préparer dès aujourd’hui les grandes orientations et investissements de demain. Une approche sur le temps long, au-dessus des logiques électorales, est indispensable à la bonne pensée politique et à son action.

Au sein du milieu universitaire et de la recherche, les idéologies dominantes (décolonialisme, indigénisme, globalisme, intersectionnalité, néo-féminisme, etc.) se comportent en véritable pensée d’exclusion détournant ce lieu de savoir, de transmission et de réflexion de son rôle initial. Depuis sa création, l’Institut des Sciences Sociales, Economiques et Politiques (ISSEP) s’attache à défendre le pluralisme et à faire vivre cette liberté d’expression et d’opinion malmenée, que ce soit dans son pôle formation ou, dorénavant, dans son pôle recherche au travers du Centre d’Analyse et de Prospective (CAP).

Le CAP a pour mission de débattre, décrypter, analyser et proposer afin d’éclairer au mieux le débat politique. Il est au service de tous les acteurs et décideurs investis dans la Cité, publics ou privés, et met à leur disposition des analyses opérationnelles sur les grands enjeux de société actuels et à venir.

Par ailleurs, l’internationalisation des problématiques, l’accélération technologique, l’explosion démographique, la bascule des rapports de force géopolitique ou encore les mutations sociales et économiques de la société rendent ces enjeux toujours plus complexes. Cette complexité nécessite l’éclairage de spécialistes français et étrangers libres, tels que ceux du CAP, sur l’action publique.

Grâce à ses multiples supports de communication et à ses différents formats de publication, le CAP, pôle de recherche généraliste, traite tous les sujets déterminants pour l’avenir de notre pays.

Fidèle à l’esprit de l’ISSEP, les travaux ont pour objectif de contribuer à l’indépendance, la puissance, la sécurité et la prospérité de la France.

 Marion Maréchal, Directrice générale de l’ISSEP et du CAP

Les travaux du CAP

Le CAP produit différents types de publications :

Des notes d’actualité qui décryptent des évènements français ou internationaux.

Des études qui approfondissent une thématique.

Des dossiers qui présentent une vision pluridisciplinaire et systémique de grands enjeux de notre société.

Des études sur commande, réalisées à la demande de particuliers, d’entreprises, de formations politiques, de médias ou encore de collectivités territoriales.

Le CAP dispose enfin d’un forum collaboratif en ligne sur lequel des contributeurs volontaires peuvent déposer leurs travaux publiés après sélection et correction.

Qui sommes-nous ?

L’EQUIPE DE DIRECTION DU CAP

DIRECTRICE
DE L'ISSEP

photo Marion Maréchal CAP ISSEP

Marion Maréchal, née le 10 décembre 1989 à Saint-Germain-en-Laye, est une ancienne femme politique française. Elle est maman d’une petite fille. Elle est diplômée d’une licence en droit des affaires et d’un Master 1 droit public de la faculté ASSAS-Paris 2.

En 2012, elle est élue députée de la troisième circonscription de Vaucluse et, à 22 ans, la plus jeune députée de l’histoire de la République française. Elle sera membre de la commission des affaires étrangères durant son mandat et membre du groupe d’amitié franco-russe. Tête de liste du FN aux élections régionales de 2015 en Provence-Alpes-Côte d’Azur, elle réalise le meilleur score du parti en France et devient présidente de groupe.

Elle se retire de la vie politique en juin 2017 pour se consacrer à une carrière privée.

DIRECTEUR DU
DEVELOPPEMENT​

photo Edouard Husson CAP ISSEP

Edouard Husson, ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, est professeur des universités. Ses travaux ont porté sur les origines du nazisme dans l’histoire allemande, sur la dictature hitlérienne et la Shoah, ainsi que sur l’histoire de la démocratisation de l’Allemagne après 1945. Actuellement il élargit son analyse de l’histoire européenne à la Grande-Bretagne et travaille à une biographie de Benjamin Disraëli. Edouard Husson est ancien recteur; il a été directeur général d’ESCP Europe et vice-président de l’Université PSL. Il est actuellement directeur de l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes.

DIRECTEUR
OPERATIONNEL​

photo Christophe Bentz CAP ISSEP

Ancien cadre de formations politiques nationales, diplômé d’une école de communication, Christophe Bentz a exercé des fonctions de direction de communication et de cabinet au service de trois Maires des Yvelines et un Président de Conseil Départemental.

Administrateur de l’ISSEP depuis sa création, il enseigne l’analyse électorale aux élèves de Magistère 1, un outil de stratégie au service des élus et des collectivités territoriales.

Elu local, il est chef de file d’un groupe d’opposition au Conseil municipal de Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines (78).

LE CONSEIL
SCIENTIFIQUE DE L'ISSEP

Journalistes, professeurs, chefs d’entreprises, universitaires, officiers composent le conseil scientifique de l’ISSEP. Il définit la politique pédagogique et scientifique de l’école, il approuve notamment le programme global d’enseignement et de recherche.

LES ENSEIGNANTS
DE L'ISSEP

Il s’appuie d’abord sur le réseau d’enseignants déjà constitué du Conseil Scientifique de l’ISSEP (professeurs, universitaires, entrepreneurs, industriels, managers, cadres du secteur public ou privé, avocats, chercheurs, etc.)


LE RESEAU
DU CAP

Il bénéficie en outre d’un réseau extérieur d’experts dans de très nombreux domaines et de partenaires universitaires étrangers (SPBU en Russie, USEK au Liban et ISSEP Madrid en Espagne).


eget id, dolor. Nullam odio leo